A paraître

03017leo-mbb-csrsle-1dcsite.jpg

Paru le:  20-11-2016

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-211-3

Ean:  9782363922113

Prix:  20 €

Caractéristiques: 
211 pages

Genre:  Médecine

Thème:  Médecine Pharmacie Paramédical

Thèmes associés: 

03017leo-mbb-csrsle-4dcsite.jpg

Changer son regard sur l’eczéma

Remettre le patient au centre de son problème, en tant que acteur et non en tant que consommateur…

03017leo-mbb-csrsle-photooks.jpg

L’auteur opte pour les études médicales à la sortie du baccalauréat scientifique. Le choix de la dermatologie se fait en réaction à l’excès de technologique envahissant certaines spécialités. Après le diplôme de psycho dermatologie obtenu en 2003 à Marseille auprès du service du Professeur Rufo, se fait ressentir le besoin d’écrire des histoires.

Changer son regard sur l’eczéma ambitionne d’être le lieu de rencontre de trois communautés qui ne se comprennent pas forcément : les patients, leur famille et les soignants. Défi que d’essayer de concilier des attentes et des conceptions fort éloignées les unes des autres. Ce livre s’articule en trois parties : le patient soumis au regard de la société et à sa maladie, la maladie donnée à découvrir telle un puzzle, l’éducation thérapeutique en tant que prise en charge la plus globale possible. Les illustrations d’Eric Van Wetter, gendre du Dr. Bourrel-Bouttaz, ajoutent une vision décalée à un texte qui se veut compréhensible par tous. Le but avoué de ce livre est d’inviter le lecteur, qu’il soit patient, famille ou soignant, à réfléchir. Réfléchir sur ce qu’il croit, ce qu’il fait, ce qu’il dit et réfléchir à l’impact de ses réponses sur le patient et sa maladie. à chacun alors de changer un peu, beaucoup, passionnément pour le meilleur et pas le pire.

Le Dr. Bourrel-Bouttaz dermatologue livre ici une vision humaniste du patient, de la maladie et du soignant. Convaincue que l’objectivité scientifique ne peut rien sans son mariage à la subjectivité du patient, elle s’attache à se poser en interface afin de faciliter ce dialogue.

Il est commun de dire que l’eczéma est une maladie psychologique. Dire qu’elle n’est que psychologique est aussi faux de dire qu’elle ne l’est jamais, mais le stress est facteur déterminant qu’il convient d’interroger. Ce livre a pour but d’analyser des histoires de patients dont l’eczéma est vraiment lié au stress, au ressenti, à certains évènements de leur vie et de leur façon de les interpréter. Ces histoires racontent des tranches de vie et invitent le lecteur à suivre la façon de les questionner, de les analyser afin d’en comprendre les lignes de force sous-jacentes. A travers des petits riens, gestes ou mots apparemment anodins, percent les secrets les plus profonds de l’inconscient. Le besoin d’écrire ce livre relève du constat sociologique que nous vivons dans une société qui s’interroge de moins en moins sur l’humain, optant pour une réponse mercantile ou technique à toute difficulté. Il s’adresse donc aux patients eux même, à leur famille, et aux personnels soignants qui s’intéressent à cette approche.

Témoigner des histoires des patients en les donnant à interpréter aux lecteurs pour en comprendre la complexité mais aussi la globalité est un acte militant. Sauvegarder un abord médical global du patient est un acte militant dans une évolution générale de plus en plus technique, remettre le patient au centre de son problème, en tant que acteur et non en tant que consommateur qui achèterait sa solution, est un acte militant dans une société qui se questionne de moins en moins.

A paraîtrePour une éducation thérapeutiqueChanger son regard sur l’eczéma