CollectionsLe diable est une méthode

Hors Collection

0543LEO-DT-B-1DC

Paru le:  04-10-2021

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-448-3

Ean:  9782363924483

Prix:  20 €

Caractéristiques: 
260 pages

Genre:  Littérature générale

Thème:  Litterature

Thèmes associés: 

0543LEO-DT-B-4DC

BALKANS

Journal d'un doux errant

Il n’est pas d’hiver sans neige, de printemps sans soleil, et de joie sans être partagée.

Didier-THURIOS-NB

Didier Thurios vit à Toulouse. « Viyageur » impénitent, comme il se définit lui-même, Il promène sur le monde un regard à la fois tendre et acéré. Il ramène de ses escapades planétaires des récits de voyage et de la poésie spontanée. Balkans est son cinquième ouvrage : Six mois de vagabondage à travers treize pays au volant de Pégase, fier cheval-vapeur un tantinet capricieux...

Point du jour. Une aile de lumière balaye la terrasse des cafés. Mouettes et pigeons domestiques. C’est l’instant suspendu avant le grand déballage, le grand dégueulis des bus en navettes. Passé l’heure c’est la lie, l’hallali. Ne reste qu’à avaler, se remplir jusqu’à l’indigestion, l’écœurement. Ne reste plus rien à transcender. Tout est dit, rabâché, digéré. Il ne faudrait vivre à Venise qu’entre chien et loup.

Je veux ne plus rien vouloir. Que le hasard prenne le volant en chantonnant une comptine albanaise. Je resterai sur le siège passager en laissant défiler la bande. Je veux butiner les onomatopées de villages, siffler des cafés grecs et des airs ridicules. Fréquenter les arrière-cours en maraudant un peu quelques figues. Bayer aux rivières en m’étirant l’échine. Puis un jour je tournerai la boussole de la fortune et suivrai la flèche jusqu’à la sortie. J’entrerai ailleurs, de préférence par une fenêtre...

0546LEO-GC-HI-1DC

Paru le:  30-09-2021

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-451-3

Ean:  9782363924513

Prix:  18 €

Caractéristiques: 
212 pages

Genre:  Sciences Humaines

Thème:  Essais

Thèmes associés: 

0546LEO-GC-HI-4DC

L'homme intégral

Il est pourtant une loi universelle, une loi ontologique fondamentale, une loi incontournable : celle qui commande de devenir ce que l’on doit être.

Greg Calto né en 1984, il grandit à l’ombre des pins du Sud-ouest. Après des études de commerce et de management, il travaille pour diverses entreprises, vit deux ans en communauté religieuse, fait un crochet par la Légion Etrangère, sous oublier de pratiquer sports de combats et arts martiaux. Il partage aujourd’hui son temps entre étude, activités freelance et écriture.

Il n’y a plus d’hommes.
L’aveu est pénible, le constat dur à accepter, mais c’est un fait. Regardez autour de vous. Quand avez-vous rencontré, pour la dernière fois, un homme véritable ? Un homme digne de ce nom?
Ceux que vous rencontrez n’en sont pas, ou ne le sont qu'en partie : des semblants d’hommes, des ersatz, des parodies, des subversions. Des hommes cruels, des hommes faibles, des hommes lâches, des hommes orgueilleux, des hommes narcissiques, des hommes dilettantes, des hommes efféminés.

A l’heure où l’identité masculine est malmenée, dans une société où le masculin est en perte de repères, « comment devenir et rester un homme ? » est devenue une question tenaillante pour nombre d’hommes contemporains.
Écrit pour répondre à cet enjeu fondamental, L’homme intégral expose avec pragmatisme les ingrédients d’une structuration masculine réussie.
Abordant, en les articulant, les différentes dimensions de l’être masculin, L’homme intégral donne à connaitre ce qui fonde véritablement et radicalement l’homme, ce qui le constitue, l’édifie et lui confère sa stature durable.

0533LEO-EG-LSH•MH.1DC

Paru le:  03-10-2021

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-438-4

Ean:  9782363924384

Prix:  12 €

Caractéristiques: 
138 pages

Genre:  Philosophie

Thème:  Philosophie

Thèmes associés: 

0533LEO-EG-LSH•MH.4DC

Le sentiment d’humanité

Manifeste pour un homme libre 

L’indifférence est la raison droite de la réussite et la peur, la dictature de l’esprit.

elsa-godart-nb

Elsa Godart est directrice de recherche en philosophie et en psychanalyse. Elle est chercheuse permanente au Laboratoire Interdisciplinaire d’Étude du Politique Hannah Arendt (LIPHA) à l’université Gustave-Eiffel. Elle a créé et dirige le D.U. « Éthique&Numérique » à l’université Paris-Créteil. Elle est l’autrice de plus d’une vingtaine de livres dont l’Éthique de la sincérité, (Armand Colin) pour lequel elle a reçu le prix des Savoirs 2020.

Une humanité en rage qui pleure sur ses enfants. Un monde frappé de cécité qui ne sait plus parler. Des individus sans lien, déconnectés les uns des autres. Une angoisse d’exister, sitôt qu’un désir se présente. L’amnésie de l’engagement ou de la passion. Le renoncement à la parole donnée et l’indifférence à l’endroit de l’honneur. La matière qui ronge l’esprit chaque jour un peu plus, comme un territoire en perdition.

« Prends tes ailes, hisse-toi sur les marches de l’infini et déploie à pleine voix, le rire qui est en toi ».
C’est par ces mots qu’une mère s’adresse à son fils, en lui offrant sous la forme d’un héritage philosophique, la possibilité d’une autre vie. Mais au-delà de ce legs, c’est à tous les hommes que s’adresse la philosophe et psychanalyste, Elsa Godart.
Révoltée par un monde dans lequel elle ne se reconnait plus, elle décide de réagir et de chercher ce qui peut nous relever : retrouver le fondement même de ce qui lie tous les hommes au-delà d’eux- mêmes ; au-delà de leurs contradictions ; au-delà de leurs intérêts égoïstes. Un lien qui fait vérité parce qu’il fait sens.

0522LEO-EG-LSH•MFL.1DC

Paru le:  01-10-2021

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-427-8

Ean:  9782363924278

Prix:  12 €

Caractéristiques: 
86 pages

Genre:  Sciences Humaines

Thème:  Scienceshumaines

Thèmes associés: 

0522LEO-EG-LSH•MFL.4DC

Le sentiment d’humanité

Manifeste pour une femme libre

Une humanité qui rabat ses ailes et oublie de redresser la tête ; un monde clos qui de verbiage en logorrhée se fait mutique ; une terre repliée sur elle-même qui s’effondre peu à peu à force de courber l’échine : mais tu es vivante, toi

elsa-godart-nb

Elsa Godart est directrice de recherche en philosophie et en psychana- lyse. Elle est chercheuse permanente au Laboratoire Interdisciplinaire d’Étude du Politique Hannah Arendt (LIPHA) à l’université Gustave-Eiffel. Elle a créé et dirige le D.U. « Éthique&Numérique » à l’université Paris-Créteil. Elle est l’autrice de plus d’une vingtaine de livres dont l’Éthique de la sincérité, (Armand Colin) pour lequel elle a reçu le prix des Savoirs 2020.

Noir. Noir comme l’intérieur d’un ventre. Noir comme la fin du monde. Noir comme la mort : tu es née lumière. Dans un monde qui se déchire l’impalpable vérité et qui se fissure de part en part, tu as surgi comme une évidence. Noir. Ton premier regard dit qu’il fait noir. Mais tu es vivante, toi et tu le cries. Tu te débats pour refuser une réalité qui ne t’appartient pas. Tu es en chair et en corps, tu es pensée pure et élan du cœur : tu es née fille, femme.

« Mon enfant, ma fille, qu’est-ce qu’être humaine dans un monde déshumanisé ? Mon enfant, ma fille, qu’est-ce qu’être vivant dans un monde pétrifié ?
Toi, mon enfant, ma fille, tu es vivante, et tu le cries. Toi, mon enfant, ma fille, tu es humaine et tu le dis.
Être humaine, mon enfant, ma fille, c’est aimer là où on voudrait que tu aies peur ; c’est transformer la haine en mots ; et les coups en larmes. C’est contre toute violence à l’endroit de la fille, de la femme, être capable d’imposer la douceur. C’est conquérir la tendresse et la douceur, là où il n’y a que mépris et agression. C’est avoir la force du pardon quand nous n’aurions que le goût de la vengeance. C’est dire non, – parfois au prix de la vie – quand on te force à dire oui. Perdre sa vie peut être mieux que perdre son nom.

0496LEO-DCRM-SR-1DC

Paru le:  30-09-2021

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-401-8

Ean:  9782363924018

Prix:  16 €

Caractéristiques: 
56 pages

Genre:  Art

Thème:  Art

Thèmes associés: 

0496LEO-DCRM-SR-4DC

Le sablier de la Riviera

photo-chollet-nb

Denis Chollet Né en 1951 à Philippeville, il fait ses études à Nice et y a vécu jusqu’en 2011. A partir des années 90, il devient historiographe
de la contre-culture, romancier du St Germain-des-Près de Boris Vian et Jean Boullet, raconteur des bistrots populaires de Nice, complice des cinéphiles de jadis, journaliste pour la presse communiste, il a dirigé une exposition récapitulative au musée de Gap intitulée Du Scorpion à Futuropolis en 2018.
Robert Matthey Né en 1947 à Nice, il a photographié en indépendant à partir des années 90. Par la suite, il participe à la fondation du festival annuel Sept off à l’occasion du mois de septembre de la photographie. Il répond régulièrement à des commandes dans diverses thématiques sociétales suivies d’expositions en Région sud ou en Italie : Cervioni village corse, les Pénitents, les Gitans, la pêche côtière, le contre-sommet du G8, Saint Roch quartier de Nice ... Il a dirigé l’exposition photographique à la Halle Spada consacrée à la mémoire des bâtisseurs en 2011.

Il s'agit d'une sélection de photographies documentaires de Robert Matthey choisies dans diverses thématiques et commandes suivies d'expositions en Région sud ou en Italie : Cervioni village corse, les Pénitents, les Gitans, la pêche côtière, le Contre-sommet du G8, St Roch quartier de Nice …Certaines ont été montrées au public à l'occasion du Festival annuel de la photographie Sept-off.

Mon récit composé pour cette sélection, Le sablier de la Riviera, est une approche contre-culturelle des habitants et des mœurs passées, un envers de la Riviera des princes russes et des comtesses anglaises qui ont forcé la légende de l'Azur et fait trop souvent oublié le peuple sur cette portion méditerranéenne. Ici, on salue des hommes et des femmes au travail quotidien, dockers ou marchands, instituteurs ou conducteurs de pelles mécaniques, on les suit également à la manifestation, au carnaval, au jeu de la pétanque. Leurs enfants furent rieurs et en attente de lendemains enchanteurs comme nous pouvions l'être durant les Trente Glorieuses. Un récit qui laisse écouler le temps comme le sable dans le sablier, à l'occasion d'une cuisson de l’œuf pondu le matin même, dans le jardin d'un village de l'arrière-pays à la frontière italo-française.

Cette anthologie de photographies suit une rythmique de jazz à partir d’un récit : le Sablier de la Riviera. L’envers du quotidien des habitants et celui des mœurs passées donnent le « là » sur tant de dissonances encore en mémoire. Les princes russes et les comtesses anglaises ont occupé le devant d’une scène d’Azur magnifi ée en vérité tout au long du siècle par les conducteurs de pelles mécaniques ou les dockers, les maraîchers ou les Carnavaliers, les poissonniers ou les instituteurs, les champions du jeu de pétanque ou les libraires, les noctambules ou les urgentistes. Ici, le sable laisse écouler le temps dans un sablier de maître-verrier souffl eur de transparence, avec autant de simplicité que pour la cuisson d’un œuf à la coque pondu le matin même, dans le jardin d’un village de l’arrière-pays à la frontière ligure. Et avec la simplicité du bruit des vagues à minuit ou des balais métalliques sur les cymbales du drummer avant minuit.

0532LEO-DF-LMM-1DC

Paru le:  21-06-2021

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-437-7

Ean:  9782363924377

Prix:  20 €

Caractéristiques: 
240 pages

Genre:  Philosophie

Thème:  Philosophie

Thèmes associés: 

0532LEO-DF-LMM-4DC

Mondialisation malheureuse

Je pense avoir suffisamment compris notre époque comme étant l’époque de la décomposition absolue de toute idée. Je reste toutefois de bonne humeur, car je sais que la vie nouvelle ne naît que de ce qui est complètement mort.

diego-fusaro-nb

Diego Fusaro (1983) enseigne l’histoire de la philosophie à l’Institut des Hautes Études Straté- giques et Politiques (IASSP) de Milan. Spécialiste de l’histoire du marxisme et de l’idéalisme alle- mand et italien, il est également un interprète à contre-courant du présent. Il collabore d’ailleurs aux quotidiens «Il Fatto quotidiano» et «Affari italiani». Parmi ses ouvrages qui ont rencontré le plus de succès, citons Bentornato Marx! Rinascita di un pensiero rivoluzionario (Bompiani 2009), Pensare altrimenti (Einaudi 2017), Il nuovo ordine erotico (Rizzoli 2018) et Glebalizzazione (Rizzoli 2019).
Marianne Corvellec (1985) est chercheuse indépendante à l’Institut pour l’Enseignement et la Recherche Ouverts et Distribués Mondialement (IGDORE). Ses contributions touchent tant au calcul scientifique qu’à la visualisation de données, tant à l’apprentissage qu’à la philosophie politique.

Pareillement à celui du Moyen Âge, l’ordre actuel mondialisé et néo-féodal du capitalisme absolu post-1989 présente une structure sociale tripartite bien spécifique. Comme nous avons largement tenté de le démontrer dans notre étude Storia e coscienza del precariato. Servi e signori della globalizzazione (2018), un tel ordre rappelle le status in ordine triplex inscrit par Adalbéron de Laon dans son Poème au roi Robert (vers 1027) : nunc orant, alii pugnant, aliique laborant.

L’une des tâches principales de la philosophie consiste à démasquer les idéologies : la mondialisation est, entre toutes, la plus grande idéologie du nouveau millénaire. Elle célèbre dans une rhétorique enchanteresse l’espace ouvert d’un monde sans frontières où domine la libre circulation de toute réalité. En fait, c’est le champ de bataille du capitalisme qui s’est étendu au monde entier. Grâce à l’unification du monde sous le signe de la forme marchandise et de ses pathologies, le capitalisme peut désormais exploiter toute la planète et conquérir tous les espaces réels et symboliques. Dans la nouvelle phase du capitalisme, le pôle dominant n’est plus la classe bourgeoise mais l’oligarchie mondialiste ; le pôle dominé n’est plus la classe ouvrière en soi et pour soi, mais la masse informe de tous les travailleurs précarisés, atomisés, mis en concurrence les uns contre les autres à l’échelle planétaire. Ce monde ouvert et sans limites nous confine en réalité dans une mondialisation qui ne peut être que malheureuse. À l’aide de concepts hégéliens et marxiens, gramsciens et heideggeriens, l’ouvrage essaie de reconstituer, d’un point de vue philosophique, la véritable essence de la mondialisation comme triomphe du capitalisme planétarisé.

0528LEO-IEIA-IAEQ.1DC

Paru le:  30-04-2021

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-433-9

Ean:  9782363924339

Prix:  14 €

Caractéristiques: 
160 pages

Genre:  Littérature générale

Thème:  Litterature

Thèmes associés: 

0528LEO-IEIA-IAEQ-4DC

L’ Intelligence artificielle

En Questions

Tant que les philosophes ne seront pas rois dans les cités, ou que ceux qu’on appelle aujourd’hui rois et souverains ne seront pas vraiment et sérieusement philosophes...

institut-europia.jpg

Marco Landi (Président de l’Institut EuropIA), derrick de kerckhove (Professeur à l’institut polytechnique de Milan), maria pia rossignaud (Vice-Presidente de l’observatoire TuttiMedia), Diana Landi (Professeur d’université), Jean-Marc Gambaudo (Ancien Président de l’Université Côte d’Azur), Jérôme Ribeiro (Président opale), Marina Teller (Professeur à l’Université Côte d’Azur), Laurence Vanin (Enseignant-Chercheur, Philosophe, Titulaire de la Chaire Smart City : Philosophie & Ethique), gaëlle blanchard leclere (Psychologue, Psychanalyste), Alan Ferbach (Ingénieur Deep Learning, co-fondateur et directeur général de Videtics), Laurent Londeix (Délégué régional Provence Côte d’Azur Orange), Pascal Staccini (Professeur de santé publique, spécialiste en informatique médicale et biostatistique), institut sapiens, emmanuel r. goffi (Directeur de l’Observatoire Ethique & Intelligence Artificielle de l’Institut Sapiens)

Sophia Antipolis, située dans le département des Alpes Maritimes, est la plus importante technopole de France et d’Europe. Elle a été fondée grâce à la volonté d’un personnage exceptionnel, le sénateur Pierre Laffitte, au début des années 70. Passionné par la technologie et l’innovation après un voyage dans la Silicon Valley, il a voulu et a travaillé à la création de cette Technopole.

À ce jour, il existe 2 500 entreprises qui emploient 38 000 personnes de plus de soixante nationalités différentes, opérant dans les secteurs les plus avancés : ITC, sciences de la vie, énergie, santé et développement durable. Elle compte une université prestigieuse (UCA), 5 500 étudiants et plus de 4 500 chercheurs du secteur public. Un succès fantastique dont chacun devrait s’inspirer. Un bastion de l’innovation industrielle en France.

L’Institut EuropIA dans toutes ses conférences, articles ou séminaires met en évidence la nécessité de s’interroger sur l’IA, ses bienfaits, son utilité et s’emploie également à faire entendre sa voix là où l’on pourrait observer des dérives dangereuses. Nous sommes convaincus que se doter de programmes d’études sur l’intelligence artificielle, dans toute leur portée pluridisciplinaire, investir, former les jeunes générations, réfléchir, créer des groupes de réflexion et d’actions, structurer une industrie et une forte culture technologique est aujourd’hui bien plus qu’un simple atout technique pour une nation. C’est de l’humanisme industriel !

Ce livre rassemble des articles de contributeurs sensibles aux questions liées à l’Intelligence