Philosophie

0262leo-nb-lpdbs-1dc-03-05-16-150.jpg

Paru le:  15-06-2016

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-166-6

Ean:  9782363921666

Prix:  20 €

Caractéristiques: 
262 pages

Genre:  Essais

Thème:  Philosophie

Thèmes associés: 

Préface :
S. Éminence Christian Cardinal - Archevêque de Douala

0262leo-nb-lpdbs-4dc-03-05-16-150.jpg

La philosophie du bon sens

C’est alors que l’on peut dire que la philosophie éloigne de Dieu. 

boumtje-site.jpg

Né au Cameroun en 1939, il est titulaire d’une Maîtrise en Théologie, d’un Doctorat en Métaphysique, et d’un Diplômé d’Etudes Supérieures de Gestion. Après avoir enseigner la métaphysique, il est actuellement Prêtre Fidei Donum en France, dans le Diocèse de Nice. 

Nous appelons philosophie de bon sens, la métaphysique héritée d’Aristote et de St Thomas d’Aquin, par opposition à la philosophie dite moderne, issue du « Cogito ergo sum » de Descartes. La philosophie issue du cogito ergo sum, se caractérise par l’esprit critique et le principe d’immanence de la conscience, avec ce que cela comporte de subjectivisme, d’idéalisme et de relativisme. Aristote est un naturaliste qui reste à l’écoute attentive de la nature et essaye de comprendre ses lois, son fonctionnement ses mouvements

Désormais, avec le Cogito, le primat est accordé à l’intelligence, dans l’acte de connaissance, érigeant ainsi l’homme en absolu. L’homme érigé en absolu, se fait Dieu ; ainsi il n’y a plus de Transcendance. C’est alors que l’on peut dire que la philosophie éloigne de Dieu. 
Au contraire, la philosophie du bon sens est réaliste et objective, parce que soumise à la méthode expérimentale. L’objectivité du réel signifie que le réel a une consistance ontologique propre ; qu’il existe avant l’homme et indépendamment de l’homme et de la connaissance que nous pouvons en avoir. L’existence du réel ne dépend pas de notre pensée, mais c’est le réel qui mesure notre capacité de connaissance. Affirmer le réalisme philosophique c’est admettre avec Aristote et St Thomas que l’objet de la métaphysique, c’est l’être, c’est le réel. 
En tant que philosophie de la réalité et de l’objectivité, le thomisme est la philosophie de la concrétude du concret. C’est cette philosophie qui est la philosophie du bon sens, parce qu’elle est l’étude des choses dans leur réalité et dans l’objectivité de leur réalité. Tout ce qui existe a un sens et véhicule une information. C’est pourquoi le réel est intelligible. Dès lors rien n’existe au hasard et par hasard. Telle est la perspective qu’offre la philosophie du bon sens. Tout est soumis à une cause. L’existence de toute chose est fonction de la pensée créatrice. 

PhilosophieLa philosophie du bon sens