Littérature générale

0482LEO-JPM-Sdc-1DC

Paru le:  30-10-2020

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-387-5

Ean:  9782363923875

Prix:  20 €

Caractéristiques: 
216 pages

Genre:  Littérature gégérale

Thème:  Litterature

Thèmes associés: 

0482LEO-JPM-Sdc-4DC

Sous dix couches de ténèbres

Tu crois que je ne comprends pas, tu crois que je ne sais pas? tu me fais plus bête que je ne suis…

JPM-Photo-NB

Né à Mostaganem en 1927, Jean-Pierre Millecam a consacré toute son œuvre, écrite durant plus d’un demi-siècle, à l’Algérie et au Maroc, dont il est l’un des témoins historique. Professeur, il publie son premier roman, en 1951, sous les auspices d’Albert Camus, Hector et le Monstre, chez Gallimard. Plusieurs de ses titres seront, par la suite, sélectionnés pour des prix (Fémina, Goncourt, Renaudot...). Certains critiques littéraires lui ont également prédit le Nobel.

Comme si de rien n’était… comme si cette journée allait dérouler ses heures, semblable à n’importe quelle autre, sans menace de rupture – sans menace de coup de tonnerre, de déchirement des tympans – au moment où le ciel commencera à virer, où le pépiement des oiseaux, dans l’obscurité du feuillage, laissera passer de plus en plus le silence…
Les reflets, les ombres de la cour traversent la fenêtre ouverte: ils dansent sur les longs tuyaux alignés debout, côte à côte, sur le velours rouge de la panoplie.

Nous sommes à Tlemcen, dans l’Algérie en guerre. En une jour- née, un drame va se jouer qui met aux prises la Française Isabelle et ses deux amoureux: Rachid, l’Arabe, et Laurent, le Pied-noir, amis depuis l’enfance. Chacun des deux suivra son chemin de violence et de sang au bout duquel ils se retrouvent ennemis mortels, tandis que l’énigmatique Lancelot, l’homme de la paix et de l’innocence – qui fut leur professeur à tous deux – demeure impuissant face aux sombres folies de cet affrontement.
Isabelle, toute une journée, revit au rythme des gestes quotidiens les souvenirs d’un passé proche ou lointain, joies, douleurs, angoisses, cependant que, prise au piège de la tragédie collective, elle s’achemine, fascinée, vers l’inéluctable.

Littérature généraleSous dix couches de ténèbres