Encyclopédies, dictionnaires

0214leo-ib-cuve1dcqs.jpg

Paru le:  15-01-2015

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-1-185

Ean:  9782363921185

Prix:  20 €

Caractéristiques: 
182 pages

Genre:  Dictionnaire

Thème:  Encyclopédies, dictionnaires

Thèmes associés: 

0214leo-ib-cuve4dcqs.jpg

Comme une vache espagnole

le petit dictionnaire du corps humain

Est-­ce au nom de l’égalité linguistique que le « parler comme une vache espagnole » a repris ses lettres de noblesse chez nous ? 

0214leo-cuve-photo-ibrissonnbqs.jpg

Isabelle Brisson est journaliste scientifique. Elle a écrit pour les pages Sciences du Figaro pendant onze ans tout en étant déjà l'auteur de plusieurs ouvrages : « Le stress du bigorneau et autres histoires », dessins de PIEM (Plon), « Les doigts de pieds en éventail », dessins de PIEM (Editions Ovadia, 2008), et « Chasseuses d’hommes, la rencontre qui tue » (Editions Ovadia, 2013).

Dans ce petit dictionnaire franco-espagnol du corps humain c’est le domaine corporel qui s’est imposé par la richesse exceptionnelle des formules y faisant allusion. L’Espagnol exprime des attitudes, des postures et un imaginaire original par le biais de sa personne. Les métaphores sont parfois plus triviales, plus populaires encore que chez nous. Pour preuve quand on « a du cœur » ici, cela revient à « tener estomago » (avoir de l’estomac) là-bas et «avoir les foies» chez nous revient à «llevar sus cojones en corbata » (porter ses couilles en cravate) de l’autre côté des Pyrénées.Par ailleurs, s’exprimer incorrectement ou de façon incompréhensible en Français revient à «parler petit nègre» depuis le milieu du XIXe siècle,«hablar como los indios» (parler comme les indiens) en Espagnol.Aujourd’hui l’expression est de moins en moins souvent employée chez nous à cause de sa connotation raciste. Est-ce au nom de l’égalité linguistique que le «parler comme une vache espagnole» a repris ses lettres de noblesse chez nous? Quoi qu’il en soit pour dire la même chose que nous de l’autre côté des Pyrénées ce sera plus simplement «hablar el Frances muy mal», littéralement parler le Français très mal. Comme une vache espagnole ? Cette expression figure déjà dans Splendeurs et misères des courtisanes où Balzac la relevait en effet.

Chaque pays utilise une imagerie différente dans ses expressions idiomatiques. En Anglais, par exemple, les animaux sont présents dans le langage familier. Dans ce petit dictionnaire franco-espagnol du corps humain c’est le domaine corporel qui s’est imposé par la richesse exceptionnelle des formules y faisant allusion. Et nous avons choisi de mettre en exergue les tournures qui utilisent une partie différente de notre anatomie pour exprimer la même idée dans les deux langues. En espérant vous faire sourire.