Art et Beaux Livres

0140leo-lcdv-1dc-s.jpg

Paru le:  30-01-2014

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-044-7

Ean:  9782363920447

Prix:  20 €

Caractéristiques: 
137 pages

Genre:  Essai, Beaux Livres

Thème:  Art & Beaux Livres

Thèmes associés: 

0140leo-lcdv-4dc-s.jpg

Les cortèges de vanité

de la Renaissance au Baroque

Comme le disait l'Ecclésiaste, « Tout est Vanité » en ce monde, au regard de l'éternité, de la mort et du salut.

0140leo-lcdv-photo-cloubet-s.jpg

Christian Loubet est professeur à l’Université de Nice de 1966 à 2003 en Histoire de l’Art et des Mentalités modernes. Conférencier, animateur de nombreux Colloques et Cycles d’enseignement supérieur dans les Universités ou les Musées.

En Occident, entre 1400 et 1700, l'avènement d'une conscience humaniste renouvelle la vision du monde, tandis que s'aggrave l'angoisse existentielle devant la mutation brutale de la société. Les notables fixent alors sur les murs d'éphémères Cortèges prestigieux, tandis qu'ils exorcisent leur peur dans les carnavals et les visions d'enfer. Leurs portraits, qui s'émancipent des masques, expriment un vif désir de reconnaissance. L'individu surgit au sein du collectif. La projection de soi exprime l'ambition et la vanité superficielle des parvenus. Mais, comme le disait l'Ecclésiaste, « Tout est Vanité » en ce monde, au regard de l'éternité, de la mort et du salut. Portraits et Cortèges de Vanité sont des témoignages sur la naïve prétention de l'homme à « valoir plus » et sur le besoin d'imposer sa marque dans le temps. Le désir d'Etre dans l'exhibition de l'Avoir.

« Les Cortèges de vanité » est une étude consacrée aux portraits de notables qui, entre 1400 et 1700, accompagnent l'avènement d'une conscience humaniste tout en exprimant un vif désir de reconnaissance. Ils sont présentés comme la naïve prétention de l'homme à imposer sa marque dans le temps, à une période où l'angoisse existentielle s'aggrave devant la mutation brutale de la société. 

Art & Beaux Livres Repères d’ArtLes cortèges de vanité