CollectionsEthique & écritureLe bonheur est subjectif
0627-SG-Les-affamées-1DC

Paru le:  20-08-2023

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-521-3

Ean:  9782363925213

Prix:  16 €

Caractéristiques: 
120 pages

Genre:  Littérature générale

Thème:  Pensee

Thèmes associés: 

0627-SG-Les-affamées-4DC

Les affamées

Son corps raconte, sans aucune autorisation de sa part.

Traverse la vie en écrivant, et en faisant dialoguer les mots et l’art.Traverse la vie en écrivant, et en faisant dialoguer les mots et l’art.Enseignante passionnée dans un lycée lausannois, affamée d’histoires, elle aime son métier, son mari, le théâtre et les chats.

Elle se regarde vivre, inconnue à soi-même. La migration lui demande de devenir étrangère.Elle se regarde vivre, inconnue à soi-même. La migration lui demande de devenir étrangère.Pour arriver à vivre dans ce pays, elle devient une autre. Elle devient redoutable, capable de prendre la parole avec n’importe qui et avec plus de fautes que de mots si nécessaire.Son corps change et il devient aussi un étranger. Lui et elle, à tout vitesse.Elle mange de manière différente.
Vivre surtout, vivre avec, vivre malgré, vivre dans la migration.Vivre surtout, vivre avec, vivre malgré, vivre dans la migration.Elle les reconnaît, les désorientées, celles qui n’ont pas de patrie, qui appartiennent au chemin plus qu’à la destination.Les rêveuses folles, perdues, affamées...

Elle mange pour soi, pour toi, pour le monde entier, pour les nuits sans sommeil, les jours sans nuits, la vie douce et amère, la solitude et l’abysse, le vide et le plein, pour fêter une joie, pour le bonheur et l’angoisse, pour tous ceux qui ne savent aimer que les maigres.Elle mange pour soi, pour toi, pour le monde entier, pour les nuits sans sommeil, les jours sans nuits, la vie douce et amère, la solitude et l’abysse, le vide et le plein, pour fêter une joie, pour le bonheur et l’angoisse, pour tous ceux qui ne savent aimer que les maigres.Les gens qui savent se mettre à l’abri de la dépression, de l’excès, elle les admire, elle les déteste.