0236leo-gse-ipuoc1dcqs.jpg

Paru le:  01-06-2015

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-140-6

Ean:  9782363921406

Prix:  18 €

Caractéristiques: 
pages

Genre:  Essai

Thème:  Sciences de l’éducation

Thèmes associés: 

0236leo-gse-ipuoc4dcqs.jpg

L'intuition partagée

un outil citoyen

Même si tous ces processus ne sont pas toujours conscients, partager ces intuitions individuelles, les confronter et les tester est un moyen de les fiabiliser.

Groupe Savoirs Emergents

Le groupe Savoirs-Emergents s’est constitué à partir d’acteurs des Réseaux d’échanges réciproques de savoirs La réciprocité a été au coeur de son fonctionnement et lui a permis de faire fructifier les diversités qui le traversaient, d’âge, de formation, de culture et de milieu de vie.
André Giordan est fondateur du LDES à l’université de Genève, Consultant pour les entreprises et organisations innovantes. Il s’intéresse par ses recherches aux nouveaux modes de pensée ainsi qu’aux méthodologies d’apprentissage.
Claire Héber-Suffrin a été Enseignante, formatrice et chercheuse. Docteur en Sciences de l’Education, Militante syndicaliste et associative. 

 

Le projet de la recherche à l’origine de ce livre a été de questionner l’intuition, de la situer, de la tester et pour commencer de la débarrasser d’un certain nombre de faux-semblants. La démarche engagée a été pragmatique – dans quel contexte personnel ou sociétal peut-on faire appel à ce processus et comment ? – et régulée – chaque intuition est mise en commun et discutée au sein d’un groupe de références – pour en promouvoir un savoir collectif à partager. L’intuition et la rationalité ne paraissent, en aucun cas, opposées; elles ont été prises en compte comme inter/agissantes, fortement reliées, nécessaires l’une à l’autre ; tout autant qu’à la sensibilité, aux émotions, aux sentiments, aux valeurs en jeu et réciproquement. Bien sûr, le projet est également d’apprendre à développer l’intuition. L’idée est de sensibiliser à cette démarche, d’en repérer les paramètres et les composantes et d’instaurer une stratégie pour introduire tout un chacun dans cette forme de compréhension plus originale, plus riche, dans un monde où la logique classique n’est plus suffisante. Peut-on faire de l’intuition une approche collective pour élaborer des savoirs… notamment :
– pour vivre autrement (soi/avec l’autre/ensemble) ?
– pour aborder la complexité, l’incertitude ?
– pour favoriser la citoyenneté ?

 

Cet ouvrage a été réalisé avec les parcipations des intervenants: 

Jamila Achour, Bernadette Cheguillaume, Danielle Coles, Christiane Coulon, Michèle Gehan, André Giordan, Claire Héber-Suffrin, Rachid Ouffad, Marie-Helene Patris,

 

Face à l’ampleur des changements sociaux et techniques intervenus depuis quelques décennies dans nos sociétés, il devient difficile de faire confiance en permanence à la seule expertise. Souvent en contradiction ou en conflit entre eux, les supposés experts ne paraissent pas toujours crédibles. Nombre d’affaires récentes ont montré leurs grandes limites, quand ils n’étaient pas volontairement ou implicitement sous influence… Auparavant méprisée et même déniée au profit de la raison et de la logique triomphantes, l’intuition était associée à tort à une absence de réflexion, quand elle n’était pas considérée comme une forme d’extravoyance ! Pourtant l’intuition ne puise pas ses fondements dans des forces cachées. Elle est le produit de cette capacité surprenante du cerveau à engranger une profusion d’informations, de les confronter, de les classifier ou surtout de les mettre en liens face à une situation à traiter ou à une décision à prendre. Même si tous ces processus ne sont pas toujours conscients, partager ces intuitions individuelles, les confronter et les tester est un moyen de les fiabiliser. La démarche « intuition partagée » devient alors un outil au service des citoyennes et des citoyens… Le collectif Tous citoyens chercheurs est né de la rencontre plusieurs intervenants du Mouvement des Réseaux d’échanges réciproques de savoirs (MRERS), créé en 1971 par Claire Héber-Suffren. Il a travaillé sur nombre de préoccupations actuelles, en coordination avec André Giordan, professeur à l’université de Genève et fondateur du Laboratoire de Didactique et Epistémologie des Sciences (LDES). Plusieurs de ses productions ou de ses interventions sont bien connues des milieux de la citoyenneté et de la laïcité :
- Apprendre en réseaux (édition numérique),
- Savoirs émergents (Ovadia Editions, 2007)