CollectionsCiel...Dieu!
0327(Bis)-GC-CD.1dC.

Paru le:  24-11-2017

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-231-1

Ean:  9782363922311

Prix:  20 €

Caractéristiques: 
202 pages

Genre:  Littérature

Thème:  Littérature générale

Thèmes associés: 

0327-GC-CD.4dC.-06-03-17

Ciel...Dieu!

Quant à l’enfant, celui qui représente le fondement de la famille, l’amour qui se transmet, que devient-il ?

gilles.jpg

Gilles Charpentier chirurgien de la femme, spécialisé depuis de nombreuses années dans la fécondation in vitro, s’interroge sur les nouvelles technologies de procréation, pleines d’espérances et de dangers, au seuil d’une nouvelle ère. Si l’écriture reste une lame affûtée, un souffle de tendresse semble infiltrer l’encre noire de l’auteur.

Il est indéniable que la femme a changé. Elle est désormais obnubilée par sa sécurité et son autonomie, tout en exigeant sa liberté. Pour faire face à ses manques affectifs depuis que sa confiance en l’homme se réduit comme peau de chagrin, elle cherche à s’auto-satisfaire en plongeant à tout va dans la consommation, drogue dure savamment distillée à coup de clips publicitaires. Difficile d’échapper aux leçons du savoir maigrir, du savoir resculpter son nez et son corps, de sortir des codes d’une mode et d’une beauté imposées par des spécialistes aussi créatifs que des photocopieuses, sans compter le savoir aimer, le savoir jouir, avec son baluchon de gadgets vibreurs, orgasme garanti ou remboursé. Vite ! Un selfie à mettre d’urgence sur Instagram ou Facebook, histoire de récolter un maximum de likes pour conforter un narcissisme débridé.

« …Il était l’homme qu’elle attendait. Il était son Messie. Mais il était mal en point, laminé par le chaos d’aujourd’hui. Elle devait le sauver de ce bourbier. Elle l’enleva loin de ses ennemis au péril de sa vie. Mais cela se termina mal. Inconsolable dans sa robe blanche immaculée, elle nagea vers le large et disparut à l’horizon… »
Avec la suite de « AU NOM DU DIABLE, DU VICE ET DU MAUVAIS ESPRIT », Gilles Charpentier signe un roman qui fait entrevoir la fin du désenchantement dans lequel il se complaisait. Il laisse entendre que son héros JC Satan a retrouvé une forme d’espoir. La femme absolue existe, il l’a rencontrée. Faut-il encore qu’il puisse la retenir dans un univers absurde et fou. La fuite de Shanaya lui impose de la retrouver. Seul Dieu ou le Diable pourra réussir. Au nom de l’amour ? De la Science ? De la Société ?