CollectionsLes causes éperdues
0466LEO-CB-LO-1DC

Paru le:  27-09-2020

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-370-7

Ean:  9782363923707

Prix:  22 €

Caractéristiques: 
412 pages

Genre:  Médecine

Thème:  Medecine

Thèmes associés: 

0466LEO-CB-LO-4DC

Les œufs

sains ou malsains ?

En août 2019, plusieurs grandes publications ont publié des articles affirmant que les régimes alimentaires végétaliens ou à base de plantes ont un effet néfaste sur le fonctionnement du cerveau en raison d’un manque de choline. Info ou intox?

Les directives diététiques recommandent d’essayer de choisir des repas ou des collations riches en nutriments mais faibles en calories afin de réduire le risque de maladie chronique. Par cette mesure, les aliments les plus sains de la planète, les plus denses en nutriments, sont les légumes. Alors, que se passerait-il si une population centrait tout son régime alimentaire sur les légumes ? Ils pourraient finir par avoir une des vies les plus longues au monde. Bien sûr, chaque fois que vous entendez parler de populations à vie longue, vous devez vous assurer qu’elles sont validées, car il peut être difficile de trouver des actes de naissance des années 1890. Mais les études de validation suggèrent qu’elles vivent vraiment aussi longtemps.

Beaucoup associent Salmonella aux œufs, et ce pour une bonne raison. En 2010, par exemple, plus d’un demi-milliard d’œufs ont été rappelés en raison d’une épidémie de Salmonella. La salmonelle contenue dans les œufs peut survivre à des méthodes de cuisson jusqu’à huit minutes.Outre les préoccupations liées à Salmonella, certains experts suggèrent que la consommation d’un seul œuf par jour pourrait dépasser la limite maximale de consommation de cholestérol en termes de risque de maladie cardiovasculaire. Le cholestérol alimentaire peut également contribuer à la stéatose hépatique non alcoolique, à la cirrhose et au cancer du foie. Comparativement aux hommes qui mangent rarement des œufs, ceux qui en mangent même moins d’un par jour semblent avoir deux fois plus de risque.