CollectionsLa Petite CollectionEthique & écriture Volume 2
109-CL-EDF-1DC

Paru le:  30-11-2012

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-011-9

Ean:  9782363920119

Prix:  20 €

Caractéristiques: 
121 pages

Genre:  Documents

Thème:  Art

Thèmes associés: 

109-CL-EDF-4DC

L'explosion de la figure

Dans la peinture moderne, de Goya à Bacon

C'est la fête « chic » sans ivresse et sans débordement.

Photo_CL-NB

Christian Loubet est professeur à l’Université de Nice de 1966 à 2003 en Histoire de l’Art et des Mentalités modernes. Conférencier, animateur de nombreux Colloques et Cycles d’enseignement supérieur dans les Universités ou les Musées.

La figure du Sujet, au miroir, s'est imposée dans le partage des Cortèges : d'une part la célébration costumée d'une Gloire, d'autre part le monde du Diable et de la Nuit. Cet équilibre « classique » débouche sur les machineries de l'art « baroque ». Mais on voit bientôt s'effriter les belles certitudes : les fêtes cachent mal le déséquilibre social tandis que les masques révèlent de plus en plus le malaise individuel.

Après tant d'efforts pour maintenir les apparences et l'harmonie de la figure (de Goya à Picasso), les plasticiens ont capitulé. Explosion, implosion: du visage il ne reste que ta trace, à moins que dans l'ultime effort pour arracher tes masques, l'homme n'ait aussi déchiré sa chair. Dans la peinture « figurale » de Bacon, sous la peau des écorchés, on débusque l'angoisse et te doute contemporains. Chez Warhol, le cortège des Vanités s'ouvre en abyme sur le néant. Si Dieu n'existe pas, l'homme peut-il se référer à une image idéale? La figuration plastique semble avoir donné tous ses fruits. Les derniers des modernes, en quête d'une nouvelle transcendance, ouvrent tes voies d'un post-modernisme éclectique, d'un temps des performances, du virtuel et des mixages multimédia... Y trouvera-t-on les fondements d'un nouvel humanisme?