Fonds

Les peintres oubliés

Paru le:  30-01-2014

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-094-2

Ean:  9782363920942

Prix:  25,00 €

Caractéristiques: 
240 pages

Genre:  Document, essai

Thème:  Art & Beaux Livres

Thèmes associés: 

Les peintres oubliés

Du Quattrocento à l’ère moderne

« Celui-là qui sera le plus nécessaire restera inconnu, ou s’il est connu, méconnu » (Léonard de Vinci).

Guillaume Robin auteur des peintres oubliés

Guillaume Robin, historien d'art, spécialiste des avant-gardes artistiques est l'auteur du « Lettrisme, le bouleversement des arts » (Editions Hermann). Co-fondateur et rédacteur de la revue critique « Combine » qui propose de réfléchir à l'actualité par le truchement de l'art. Il travaille à Paris et continue d'analyser les multiples champs inexplorés de l'Art.

Le livre « Les Peintres oubliés, du Quattrocento à l’ère moderne » a pour but de décentrer la vision unilatérale et classique de l’histoire de l’art pour “des” histoires aux visées plus protéiformes. La reconnaissance dépend de multiples facteurs : culturels, historiques, linguistiques, économiques, modes etc... Pourtant après une étude avisée et sourcilleuse, force a été de reconnaître la suprématie artistique de certains peintres tombés dans l’oubli et qui ont tous apporté, un à un, et à des périodes différentes, une pierre à l’édifice de notre patrimoine formel et universel, reformulant même à l’occasion la notion du “Génie artistique”.

Il convient maintenant à nos amis lecteurs de découvrir l’incroyable révolution qu’ont engrangé ces artistes : Cosmé Tura, Gérard Dou, Thomas Girtin, Georges Michel, Adolphe Monticelli, Jean-Louis Forain, Arthur Dove et Gabriel Pomerand.

De toutes les manières comme le disait si bien Francis Haskell, le grand historien d’art anglais :

« Le temps reste l’arbitre suprême »

L'histoire de l'art nous réserve des surprises. Alors qu'on la croit figée, elle reste en perpétuelle évolution. A cet égard, certaines omissions dans l'histoire des formes pourraient se révéler nécessaires dans la compréhension de l'Art en général. Autant l'Art aime à exposer des sensibilités, autant le progrès induit dans les recherches artistiques est primordial pour les traduire. Et c'est cette qualité qui permet d'affirmer la primauté de telle ou telle création au regard de l'histoire. À travers huit portraits de peintres oubliés, l'auteur ne se contente pas d'imposer ses critères de bon goût. C'est l'incroyable manifestation des talents qui s'impose à lui et lui permet de repenser à une nouvelle historiographie de l'Art. En réalité, derrière les ténors de la peinture connus de tous, un certain nombre d'artistes ont eu une véritable fonction anticipatrice. A qui s'adresse ce livre ? Certainement à tous les passionnés de l'Art et de la peinture mais aussi les curieux, les personnes en recherche d'une histoire en marge puis les spécialistes, qui à travers ces portraits, pourront être amenés à reconfigurer leurs systèmes de valeurs.