A paraître

0442LEO-JPM-LDP-1DC

Paru le:  30-10-2020

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-346-2

Ean:  9782363923462

Prix:  20 €

Caractéristiques: 
252 pages

Genre:  Littérature générale

Thème:  Litterature

Thèmes associés: 

0442LEO-JPM-LDP-4DC

Le défi du petit archer

Le silence est l’équivalent du mensonge réservé à autrui, mais surtout à soi-même…

JPM-Photo-NB

"Né à Mostaganem en 1927, Jean-Pierre Millecam a consacré toute son œuvre, écrite durant plus d’un demi-siècle, à l’Algérie et au Maroc, dont il est l’un des témoins historique. Professeur, il publie son premier roman, en 1951, sous les auspices d’Albert Camus, Hector et le Monstre, chez Gallimard. Plusieurs de ses titres seront, par la suite, sélectionnés pour des prix (Fémina, Goncourt, Renaudot...). Certains critiques littéraires lui ont également prédit le Nobel.

Ceci est l’histoire de Zohair, le petit archer. L’arc qu’il tenait bandé était celui de sa volonté, toutes fibres tendues afin de sauver sa mère de la mort, sa famille du naufrage. Si nous l’aimons comme il aimait les siens, il nous est loisible de le suivre dans les péripéties de son combat tout au long de ce 6 février, et, notre souvenir mêlé au sien, de nous remémorer avec lui les étapes d’un itinéraire qui conduisait aux heures sombres de cette fin de jour, afin de le rendre à la lumière verte dans laquelle il se plaisait à voir le regard du Père posé sur lui.

Qu’est-ce qui fait courir Zohair - Don Juan de vingt ans, que Lance- lot, son père d’élection, nomme tantôt «petit archer», tantôt «petit pirate», tantôt «petit prophète»? Aucune femme ne lui résiste, à Casablanca comme ailleurs. Mais alors pourquoi entretenir avec sa jeune sœur des relations qui semblent faire fi des dernières pudeurs? C’est que, sous l’épiderme de l’héroïque petit ivrogne, se cache un cœur d’or : Samira, naguère, a été séquestrée et violée. Patiemment, il s’efforce de lui rendre le goût des caresses élémentaires, c’est-à-dire de la vie, en s’interdisant toute espèce de jouissance. De même, il se sacrifiera pour rendre à sa mère et ses frères une partie de la fortune aliénée par son vrai père dans le giron d’une maîtresse dont lui-même, Zohair, deviendra l’amant, c’est-à-dire le rival insoupçonné de son père. De même encore, il affrontera l’émeute à travers Casablanca en flammes, afin de transporter dans une charrette délabrée, jusqu’au sanctuaire de Sidi Abderrahmane, sur l’Océan, sa mère mourante.

A paraîtreFrançois-Xavier Faure