0352LEO-ESSK-KAR-1DC

Paru le:  18-08-2018

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-256-4

Ean:  9782363922564

Prix:  12 €

Caractéristiques: 
152 pages

Genre: 

Thème:  Histoire

Thèmes associés: 

0352LEO-ESSK-KAR-4DC

Kardiki

Sombre image du chaos, rien de plus effrayant que cette gorge profonde et déserte.

Eugene-Sue-NB

Eugène Sue, né le 26 janvier 18042 à Paris et mort en exil le 3 août 1857 à Annecy-le-Vieux (Duché de Savoie), est un écrivain français. Il est principalement connu pour deux de ses romans-feuilletons à caractère social : Les Mystères de Paris (1842) et Le Juif errant (1844).Eugène Sue, né le 26 janvier 18042 à Paris et mort en exil le 3 août 1857 à Annecy-le-Vieux (Duché de Savoie), est un écrivain français. Il est principalement connu pour deux de ses romans-feuilletons à caractère social : Les Mystères de Paris (1842) et Le Juif errant (1844).
Safet Kryemadhi vit à Bruxelles. Il a précédemment publié aux Éditions Ovadia, Balades littéraires en Albanie (2013), Le Voyage en Albanie (2014) et le recueil de Légendes, fables et contes albanais (2015).Safet Kryemadhi vit à Bruxelles. Il a précédemment publié aux Éditions Ovadia, Balades littéraires en Albanie (2013), Le Voyage en Albanie (2014) et le recueil de Légendes, fables et contes albanais (2015).

L’Albanie, ou ancienne Epire, une des parties les plus septentrionales de la Grèce moderne, est bornée, comme on sait, au nord par le Montenegro, la Bosnie et la Servie ; à l’est par la Macédoine, au sud par les districts de Janina et de l’Arta, à l’ouest par la mer Ionienne et par l’Adriatique. Cette contrée âpre, sauvage, sourcilleuse, hérissée de rochers, se termine donc au couchant par des côtes presque perpendiculaires; mornes inaccessibles, immenses murailles de granit, dont les pieds sont baignés par les flots.

Avant de connaître la consécration littéraire avec Les Mystères de Paris Eugène Sue s’est aventuré dans les arcanes de l’Albanie.Kardiki est la chronique d’un suprême outrage, d’une vengeance impitoyable et d’une parole jurée ignominieusement trahie. Héros de cette histoire effroyable, Ali Pacha de Tepelena a fasciné l’Europe au début du XIXe siècle. Le récit fut initialement publié par épisodes en 1839 dans le quotidien La Presse d’Emile de Girardin.